Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi !


 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-71%
Le deal à ne pas rater :
RUSSELL Bureau console droit 2 tiroirs en maille rotin et chêne
49.99 € 169.99 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 Un tit esclave qui obéi sans bronché

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Kaori Onitsuya

Kaori Onitsuya


Nombre de messages : 405
Esclave de ? : le tit guitariste scott
Date d'inscription : 19/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 19 Juil - 15:58

Kaori venait d'être transporter avec une cargaison de dix autres esclaves. Les marchands les fouettaient. Ils étaient tous enchaîner les uns aux autres. Kaori était le dernier et il ne disait rien. Il sentait le fouet fouetter sa chair avec une force incroyable. Pourtant Kaori laissait passer sans ce rebeller. Il entra dans le magasin sans rien dire. C'est alors qu'il vit qu'on détacher pour attacher sur un tabouret les jeunhes esclaves. Puis ils virent il le détachèrent en le tenant bien et l'attachèrent de nouveau. Kaori pleurait la tête baissé. Le propriétaire du magasin le regarda et vit que les clients le fuyait. Il le prit alors et l'attacha contre le mur. il avait chaud mais ne disait rien. Il se mit alros à le fouetter avec violence. Kaori ne disait pourtant rien. Il e laissait faire bien qu'il avait mal et que le sang perlait sur son beau petit torse. Il baissait la tête. Tout ceci était pour lui naturelle. Les larmes coulaient le long de ses joues. Il finit par dier de sa petite voix.

"Pardonnez moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Scott Walmsley

Scott Walmsley


Masculin Nombre de messages : 214
Maître de ? : Tsuki
Date d'inscription : 25/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMar 25 Juil - 21:29

Cela faisait deux jours que Scott était arrivé sur l’île. Il n’était pas sorti de l’hôtel plutôt parce qu’il avait eu besoin de sommeil, le long voyage l’ayant fatigué. Mais maintenant qu’il était en pleine forme, il s’était mis en tête de trouver l’un de ses jeunes gens qu’on achetait pour qu’ils tiennent compagnie aux personnes riches. Des esclaves ? Oui, voilà le mot bien que le guitariste n’aimait pas franchement celui-ci. Même si c’était vrai, ce terme était très péjoratif.
Les mains dans les poches, Scotty entra dans la boutique où l’on vendait ces gens. Il en fit le tour du regard. Tant de choix s’offrait à lui, les uns plus beaux que les autres. En tout cas, étant homosexuel, il élimina de sa liste les filles se trouvant dans la pièce. Son attention fut attirée par des coups de fouet. Y avait-il des sado/maso dans la salle ou bien… fouettait-on ces esclaves ? La réponse lui vint bien vite lorsque son regard se posa sur un jeune homme attaché contre un mur. Du sang perlait des blessures infligées par les coups de fouet. C’en était trop pour Scott. Esclave ou non, cela n’en restait pas moins des humains, pas des bêtes.
L’Anglo-irlandais avança donc vers cet esclave et alors que le bourreau s’apprêtait à fouetter le jeune homme pour avoir parlé, le guitariste l’arrêta dans son élan en l’ordonnant haut et fort de cesser de frapper.
La voie libre, Scott pu avancer vers le blessé et s’agenouilla devant lui afin de voir ses yeux. D’un geste doux, il lui essuya ses joues inondées de larmes. L’adolescent avait l’air si faible… Le pauvre. Ca faisait mal au guitariste.


« Ne pleure pas. Je vais te sortir de là, d’accord ? Comment t’appelles-tu ? » demanda t-il doucement pour ne pas l’effrayer. Après tout, il était pour le garçon un étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Kaori Onitsuya

Kaori Onitsuya


Nombre de messages : 405
Esclave de ? : le tit guitariste scott
Date d'inscription : 19/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 26 Juil - 13:50

Kaori se faisait frapper en pleurant il ne disait pas un mot. Après tout que pouvait-il dire. Il sentait encore et encore le fouet touchait avec violence son petit corps fragile. Décidément rien ne pourrait l'arrêter ce maudit fouet. Pourtant il ne semblait ne pas vouloir s'arrêter. Et puis d'un coup il ne sentit plus le fouet s'abbattre sur lui. C'était plutôt étrange. il n'osa pas lever la tête croyant que sinon il allait encore s'abattre sur lui. En tout cas tout ce qu'il avait comprit dans cette affaire c'est que le marchand arrêtait de le frapper. Il vit alros quelqu'un s'agenouiller devant lui et lui essuyait son visage. Il fallait qu'il réponde. Cependant il n'avait pas envie il connaissait trop bien els faux gentil. Il dit alros toujours en pleurant.

"Gomen monsieur..."

Puis il le regarda avant de baisser les yeux et puis de progressivement les clors.Il se sentait mal et fini doucement par ouvrir de nouveau la bouche. Le sang en sorti. De toute manière c'était logique que ça finisse par le fait qu'il crache du sang. Il avait 16ans et pourtant ne ressemblait pas encore vraiment à un ado. Mais à la limite qui aurait pu lui en vouloir. Il avait toute sa vie vécut dans les coups des autres. A croire en fin de compte que les gens aime le frapper. Ainsi voilà un plaisir à assouvir que de subir les coups pour faire plaisir aux autres. a force de vivre ainsi Kaori n'avait plus jamais souhaiter en sortir. il avait accepter sa vie, sa situation et tout le reste qui aurait incombé plus d'un. Il ne parlait pas beaucoup. Enfin juste le minimum pour paraître poli envers ses maîtres. Il savait au fond de lui qu'il devait toujorus tenir un assez bon statue. il ne devait pas paraître misérable même si c'était le cas. Il en pleurait encore aujorud'hui voulant se libérer. Cependant il avait beau vouloir ce libérer de cette vie jamais il ne tentait il avait perdu depuis des années l'espoir qui fait vivre encore les autres. Il était mort de l'intérieur. Et oui voilà le vraie raison son coeur était mort depuis longtmeps il n'y avait que son corps qui vivait pour souffrir. Une souffrance qui avait de plus en plus de mal à atteindre son corps.

Tout à l'heure il c'était excusé. Mais en fait de quoi? Il ne le savait pas c'était comme une sorte de rituelle, il disait toujorus pardon avant de dire ou faire un truc. A croire en fait qu'il était continuellement en faute. Mais en fait ne l'était-il pas? Le fait de vivre et de se poster devant des gens de haut rangs ou tout du moins supérieur à lui n'était-il pas une faute. Cette faute que eprsonne ne peux donner. Cette faute que personne ne peux réparé? L'avait-il commise? Peut-être que rien que le fait de vivre ou que quelqu'un pose les yeux sur ce petit être fragile était -il en train de faire comettre une faute à la persone en face de lui? Il ne put s'empêcher alros de ce rapelle un moment de son passé, un des nombreux instant où la douleur fut-elle qu'il n'arriva jamais à s'en remettre et que quand on ergarde au fond de ses yeux on peut semblait encore la voir. Lui en tout cas continue de la voir. Et oui jamais elle ne le quittera. A chaque fois il s'en désole de ne pas pouvoir l'oublier. en même temps il se dit que tout ceci n'était pas de sa faute. Il savait pourtant qu'il avait commis la plus grande des fautes. Et oui il avait oser parlait.. Il avait oser avouer son affreuse condition. Mais en même temps cette scène reflétait-elle réellement le fait qu'il est osé parler?

alors qu'il n'avait pas répondu à la personnes devant lui les larmes coulèrent. Progressivement il ressentait le fouet le frapper de plus en plus violemment. Sa chair qui était alors encore bien plus fragile et qui marquait encore plus devenait au fil du temps et des coups de plus en plus rougeatre. Le fuoet lui même malgré la vitesse à laquelle il s'abattait sur le dos du garçon était progressivement en train de ce colorer de rouge. Ce sang coulait rapidement, il était comme ejecter de l'être à qui il appartient. Les plaies étaient grandes et en le fouettant on lui rappeller combien il était indigne d'avoir parler...combien plus personne n'oserait la regarder...Il était la honte de tous les esclaves...Il était indigne d'être né. Les dernièer parole résonnent encore dans le tête du jeune homme. C'est à partir de ce jour que tout changea en lui. en effet il ne pouvait supporter qu'on ne veuille de lui. Pourtant il savait ce qu'il était. C'est pour cela qu'il fini par accepter. Ce moment de rémition fut le début de la fin de Kaori. enfin il prononça pardon je suis à vous et à partir de là il dut ce comporter comme le meilleur des esclave. Pourtant il avait mal, il voulait que tout s'arrêter. il en avait assez de ce fouet que ces soi disant bienfaiteur faisait abattre continuellement sur son torse ou son dos voir aux autres parti de son corps. il n'en pouvait plus il était fatigué et n'avait pratiquement plus de force du au fait qu'il perdait fréquemment beaucoup de sang.

En voyant cette personne l'aider son coeur avait fait un bon. En effet il se disait à cette instant que peut-être tout serait fini...peut-être plus personne ne voudra lui faire de mal.. Cela faisait quelques minuts que le jeune garçon était dans ses pensées. il n'avait toujours pas répondu et il sentit alros s'abattre sur sa joue une gifle. Le dirigeant du magasin venait ainsi de frapper une nouvelle fois violemment le jeune garçon. Mais avant que le jeune homme en face de lui ne puisse réagir il prit Kaori et l'emmena dans l'arrière boutique. On entendant dans la boutique des bruit atroce de claque et de coups et des larmes qui coulaient. Il essaya tant bien que mal d'atténuer le bruit avec un peu de musique. Puis il se dirigea vers le jeune guitariste et ce mit à lui proposer des nouveauté ne voulant pas qu'il achète de la mauvaise qualité comme Kaori.
Revenir en haut Aller en bas
Scott Walmsley

Scott Walmsley


Masculin Nombre de messages : 214
Maître de ? : Tsuki
Date d'inscription : 25/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 26 Juil - 15:24

Scott regarda ce petit être devant lui qui continuait de pleurer. Son corps était recouvert de cicatrices et de blessures encore fraîches dues aux coups de fouet. Comment pouvait-il tenir après s’être fait tant battu ? Et le jeune homme s’excusa. Mais s’excusa de quoi ? Tout ce que voulait le guitariste, c’était le sortir de là, qu’on arrête de lui faire tant de mal. Mais apparemment, ce n’était pas ce que souhaiter le Japonais. Depuis combien de temps était-il esclave ? Trouvait-il cela normal qu’on le frappe ? Pourquoi ne se rebellait-il pas ? Pourquoi ne s’était-il pas enfuit ?
Mais alors que toutes ces questions se bousculaient dans sa tête, le marchant gifla avec violence le garçon avant de l’emmener dans l’arrière boutique. Malgré la musique qui essayait d’atténuer les pleurs, les coups et autres cris, on entendait le jeune esclave souffrir. Scott resta debout, ne sachant que faire. Même s’il ne s’était pas attendu à ce que les gens ici soient des plus tendres avec leurs 'marchandises', il n’avait pas pensé une minute qu’il pourrait y avoir des coups de fouet ou autre.
Les bruits ainsi que la musique dans l’arrière boutique prirent fin. Le vendeur revint vers l’Anglo-irlandais et fit comme si de rien n’était, lui proposant d’autres esclaves. Même si ceux-ci avaient l’air en meilleure santé que le jeune Japonais et que par conséquent, pour le marchant c’était de la meilleure qualité, Scott ne pouvait se faire à l’idée de laisser ce garçon souffrir encore dans cet endroit sordide. Peut-être qu’il ne serait pas le meilleur des maîtres mais au moins, il ne le battrait pas. Et il essaierait de se contenir avec lui. Il connaissait bien son point faible. Lorsqu’il avait envie d’assouvir ses envies, il le faisait. Mais… ce garçon… Il avait déjà assez souffert comme ça. Ce n’était pas la peine d’en rajouter. Il ferait attention à lui, voilà tout.


« Non. C’est ce jeune homme que je veux. » dit-il au vendeur en désignant d’un signe de tête l’arrière boutique.

Il s’en fichait des autres. C’était ce Japonais qui avait attiré son attention donc c’était lui qu’il voulait. Il allait le soigner et si jamais ça n’allait vraiment pas, il l’emmènerait à l’hôpital. Il prendrait soin de lui, tant pis pour les frais. Il était venu ici pour oublier un peu son pays et prendre soin de ce jeune homme l’y aiderait.
Revenir en haut Aller en bas
Kaori Onitsuya

Kaori Onitsuya


Nombre de messages : 405
Esclave de ? : le tit guitariste scott
Date d'inscription : 19/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 26 Juil - 15:49

Kaori dans l'arrière boutique c'était fait enchainer une nouvelle fois au mur. Il recommençaient à sentir le fouet pénétrer petit à petit sa peau blanche. Puis tout d'un coup tout ce stoppa il ne comprit pas de suite ce qui se passait. Le marchand revint dans la pièce et aggrippa le garçon. Il se fit alros emmener avec violence dans la pièce précédente. Kaori était bien trop faible pour se remonter face à la force à laquel il se fit balancer contre le carrelage. Le marchand posa alros un pied sur le dos du garçon pour l'empêcher de bouger. Kaori qui était très faible ne lutter même pas pour pouvoir mieux respirer. C'est alros que le vendeur explqua combien le jeune home était faible et qu'il était impossible de tirer quelque chsoe de bons avec un tel personage. Cependant voyant l'air obstiner du jeune homme et ne voulant pas rater un affaire il se mit à sa caisse et commença à voir combien pouvait couter un tel esclaves. En voyant l'état du jeune homme il dut faire une petit ristourne car il ne le livrer pas en bon état. Puis il dit en relevant le garçon et en y lmettant des chaînes que des qu'il aurait payer il serait à lui. De son côter Kaori ne disait pas un mot il gardait la tête baisé sans rien dire.

(ça se voit tout de sutie quand c'est ma meilleure amie qui poste c'st plus long et plus beau que les miens T^T)
Revenir en haut Aller en bas
Scott Walmsley

Scott Walmsley


Masculin Nombre de messages : 214
Maître de ? : Tsuki
Date d'inscription : 25/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 26 Juil - 18:17

( nan nan, ils sont bien tes mess lol. Avec ceux de ton amie, les miens ont l’air ridicules ^^; )

Scott soupira légèrement en voyant le vendeur revenir avec le jeune Japonais. Celui-ci avait encore plus de blessures que lorsqu’il était entré dans l’arrière boutique. Mais au moins, il était en vie et conscient. C’était le principal. Le guitariste se fichait bien des paroles du marchant. Peut-être bien que le garçon était faible mais pour ce que l’Anglo-irlandais voulait en faire, ce n’était pas important. Il allait le soigner et s’occuper de lui, lui faire oublier les coups qu’il devait recevoir quotidiennement.
Alors que le vendeur attachait l’esclave à l’aide de chaîne, le châtain sortit de sa poche son porte-monnaie et posa les billets à côté de la caisse après s’être assuré que le compte y était. Maintenant le jeune Japonais lui appartenait. Même si le travail de celui-ci était d’obéir à tout ce qu’on lui disait, Scott allait le laisser se reposer durant quelques jours, pour qu’il récupère des forces. Après, il verrait bien. Mais il était hors de question qu’il le frappe.
L’argent encaissé, le guitariste s’approcha du garçon et lui passa une main dans ses cheveux violets, dans un geste ayant pour but de le rassurer. Oui, c’était sûr qu’il ne serait pas le meilleur des maîtres mais au moins, il ferait des efforts pour être gentil avec lui.


« Ca va aller ? Je vais t’emmener à l’hôtel et je te soignerai, d’accord ? » expliqua t-il calmement en lui tendant la main, lui demandant de la prendre pour le suivre. Quel âge pouvait-il bien avoir ? Quatorze ans ? Un peu plus ? Un peu moins ? Peu importe. Il allait s’occuper de lui comme il le fallait...
Revenir en haut Aller en bas
Kaori Onitsuya

Kaori Onitsuya


Nombre de messages : 405
Esclave de ? : le tit guitariste scott
Date d'inscription : 19/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 26 Juil - 18:31

(oué mais bon c'est une passion écrire pour elle, elle passe ses journées à faire ça)

Kaori avait du mal à tenir debout quand même. Il regardait le jeune homme quiv enait de l'aquérir et ne dit rien. Il baissa simplement la tête et lorsque celui ci lui parla il ne fit que lui répondre.

"Gomen monsieur..."

On pouvait croire que c'était les seul mot de ce jeune homme. Mais en fait non il en connaissait bien d'autre il voualit juste ce montrait respecteux pour éviter à tout prix de se faire encore taper dessus. Kaori en avait un peu marre quand même. Il sentit alros la main de son maître dans ses cheveux. Il resta imobile et baissa la tête montrant bien sa soumition pour lui. Il était hors de question de gouter encore à la liberté cette envie l'ayant fui depuis des années, il voulait juste vivre et mourrir. Voilà donc où s'arrêter sa vie il ne cherchait pas plus loin ne voyant pas à quoi il servait dans l'existence. Puis il vit la main du jeune homme pour qu'il le suive il ne la prit pas baissant une nouvelle fois la tête et disant de sa petite voix

"Gomen monsieur..."
Revenir en haut Aller en bas
Scott Walmsley

Scott Walmsley


Masculin Nombre de messages : 214
Maître de ? : Tsuki
Date d'inscription : 25/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 26 Juil - 20:37

( ah, je comprends mieux alors ^^ )

Scott soupira de nouveau. L’idée qu’il allait avoir du mal à comprendre le jeune Japonais lui passa par la tête. Même si pour lui il était son maître, cette soumission flagrante gênait beaucoup le guitariste. Dès qu’il serait à l’hôtel et que le garçon irait mieux, le châtain instaurerait des règles comme par exemple, arrêter de s’excuser continuellement. Surtout lorsqu’il n’en voyait pas l’utilité. Il aimait bien qu’on se montre poli envers lui mais là, ça avait l’air d’être maladif.
Voyant que le garçon aux cheveux violets n’avait pas l’intention de lui prendre la main, Scott repassa celle-ci dans ses cheveux et s’agenouilla devant lui pour qu’il voie bien son visage.


« Je ne vais pas te faire de mal tu sais. » expliqua t-il avec un léger sourire en faisant glisser sa main des cheveux jusqu’à la joue du jeune homme. « Je vais bien m’occuper de toi. »

Il ne voulait vraiment pas que l’esclave le craigne. Et pour cela, il fallait lui montrer tout de suite qu’il allait être doux avec lui. Pas question de lui faire de mal. Il avait assez souffert comme ça.

« Aller, je vais te porter jusqu’à l’hôtel. » dit-il en prenant le Japonais dans ses bras, essayant de lui faire le moins de mal possible à cause de ses blessures.

Il se fichait que sa chemise soit tâchée de sang. Elle était usée de toute façon et puisque le sang était une chose difficile à faire partir au lavage, elle finirait à la poubelle, tant pis. Et puis choisir entre sa chemise et l’esclave qu’il venait d’acheter, le choix était vite fait.


« Pose ta tête sur mon épaule pour te reposer si tu veux. » proposa t-il avant de sortir du magasin et de se diriger vers l’hôtel, tenant le garçon confortablement contre lui.

( j'attends que tu répondes ici avant de poster à l'hôtel ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Kaori Onitsuya

Kaori Onitsuya


Nombre de messages : 405
Esclave de ? : le tit guitariste scott
Date d'inscription : 19/07/2006

Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché EmptyMer 26 Juil - 20:57

[oui monsieur mon maitre ptdr]

Kaori avait la tête baissé quand l'autre s'agenouilla devant lui pour voir son visage. Kaori ne fit rien restant complètement passif face à tout ce qui se passait. il écoutait son maître sans rien dire. Il n'avait rien à dire, rien à choisir de toute manioère. Il le laissa le porter les yeux mi clos il s'en fichait complètement. Il était contre et il entendit qu'il pouvait ce reposer sur lui. Kaori dit alros de sa petite voix

"gomen monsieur..."

Pour une fois il savait pourquoi il s'excusait. Il s'excusait de salir son nouveau maître. Puis son visage recommença eà rebaigner dans l'indifférence totale. On voyait bien qu'il avait accepter depuis longtemps sa condition d'esclave. Maintenant il manquer plus qu'à savoir ce que voulait son maître et le jeune homme exécuterai le moindre de ses caprices comme il avait toujours fait...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty
MessageSujet: Re: Un tit esclave qui obéi sans bronché   Un tit esclave qui obéi sans bronché Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un tit esclave qui obéi sans bronché
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi ! :: La ville :: Boutiques d'esclaves-
Sauter vers: