Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi !


 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

 

 un bruit au fond de la salle

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Pierrot Tyraka
l'indomptable esclave
Pierrot Tyraka


Nombre de messages : 391
Esclave de ? : une saleté de rouquin qui se croit tout permit car il a du fric (trad: Hauru)
Date d'inscription : 14/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 10:40

Le propriétaire de la boutique était là en train de trainer par ses chaîne un jeune homme au cheveux long. C'était Pierrot il le regardait avec rage et ce débater. C'est alros que deux hommes arrivèrent et se mirent à le battre violemment. Cependant le jeune homme s'en fichait. Il ne voyait pas pourquoi montrer sa douleur. Le propriétaire cependant essayait avec peine à le faire entrer et c'est alros qu'il tombat par terre déséquilibrer par un croche pied violent il gueula à la personne qui le trainer.

"Vous vous croyez plus fort? vous n'etes même pas capable de m'enlever ma liberté tout seul..."

Il était vraiment méchant et cracher sur la personne qui le traiter ainsi. Il finti par l'emener sur un tabouret et la il fut solidement attacher. il prononça alros en criant. Ce qui déranger tout le magasin mais en même temps c'est ce qu'il voulait.

"Alors voilà vous étes content je ressemble à un chien qui attent son maître mais je ne susi aps un chien je ne suis pas de la même espèce que vous monsieur..."
Revenir en haut Aller en bas
Hauru Crow

Hauru Crow


Masculin Nombre de messages : 177
Maître de ? : Ichigo..et ouais...y a de la joie n'est ce pas?
Date d'inscription : 13/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 11:04

Au loin on voit une sihouette avancer au fur et à mesure. Des cheveux roux flamboyants bougent au rythme du vent et de la démarche presque féline du jeune homme les possédant. Sa tenue va de paire à la chevelure. Une tunique japonaise rouge et un pantalon noir. Ses yeux semblent froids et morts alors que pas du tout. Cette personne se nomme Hauru et il vient tout juste d'arriver. Son regard se pose sur les différentes boutiques. C'est alors qu'il allait faire demi-tour qu'une scène des plus intéressantes se déroule devant ses yeux. Un nouvel esclave venait tout juste d'arriver. Pour le moment Hauru n'en avait cure et ça lui semblait inutile mais celui-là avait du caractère. Il s'approche doucement et quand il l'entend parler et le voit attacher. Il rentre et pose son regard sur tous les esclaves mais aucun n'a le même "charisme" que l'autre. Il semble tous mort ou n'yant aucun caractère. La manipulation n'avait aucun goût dans ce genre de cas. Le vendeur s'approche de lui et bien sûr il essaie de lui vendre l'un des plus jeunes. Hauru le dévisage et il parle alors d'une voix plutôt calme et douce.

"Non! Je veux celui-là"

Il indique du regard Pierrot et s'approche lentement de lui. Le vendeur se met en travers de son chemin et essaie de le raisonner mais cette fois Hauru ne laissera pas une telle chance. Cet esclave serait intéressant à étudier. Il le regarde de haut en bas comme pour le décrire et se retourne vers le vendeur.

"C'est celui-là ou rien!"

Hauru le toise et attend patiemment sa réponse. Il se doutait bien que l'esclave ne voudrait jamais mais c'était ça le plus drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot Tyraka
l'indomptable esclave
Pierrot Tyraka


Nombre de messages : 391
Esclave de ? : une saleté de rouquin qui se croit tout permit car il a du fric (trad: Hauru)
Date d'inscription : 14/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 11:11

Pierrot regarda l'homme qui était en train de le vouloir. Il n'était aps dans un magasin de chuassure quand même pour qui se prenait ce gringaler. D'accord il avait du fric et alros ça lui servait à quoi? Il voulait juste faire souffrir les autres. il ne lui avait rien fait il se mit alros à bouger malgré les chaîne cela lui faisait mal et l'ecorcher mais jamais il ne le montrerai.

"Foutait le camps loin de moi vous devriez suivre cet homme cupide et aller voir les autres ils pourront faire le chine devant vous comme vous le cvoulez...Foutez le camps..."

Le vendeur regarda Hauru en lui disant que ce n'était pas une bonne affaire et qu'il n'obéirait jamais de sa vie. Il voulait juste ce montrer désasgréable avec tout le monde. Puis en entendant Pierrot on vint encore le fouettait même s'il était devant un client cependant Pierrot ne semblait pas sentir les coups et continuer de bouger malgré les chaînes pour trouver la liberté. Puis le vendeur vint dire au client que s'il le voulait il fairait moitié prix et que ce serait bon. Cependant Pierrot n'était pas décidé à ce faire acheter par ce stupide rouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Hauru Crow

Hauru Crow


Masculin Nombre de messages : 177
Maître de ? : Ichigo..et ouais...y a de la joie n'est ce pas?
Date d'inscription : 13/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 11:34

"Je ne veux pas d'un chien. Je n'en vois pas l'intérêt"

Quand le fouet frappe l'esclave le sang d'Hauru ne fait qu'un tour et une colère envers le vendeur augmente petit à petit. Il se prenait pour qui ce crétin. Et en plus il voulait marchander. Mais quel idiot pour pas dire autre chose. Pierrot bouge toujours et alors qu'Hauru l'avait acheté pour moins cher le vendeur veut refrapper son esclave. Hauru se met devant et prend le fouet en plein sur le bras et un peu sur le torse. Son regard se fait plus que sombre et il fait reculer contre un mur. Dans un geste ample et rapide il sort sa dague et la met contre le cou du vendeur.

"Je l'ai acheté alors je ne vous permets pas de le toucher est-ce clair.."

Comme pour prouver ses dires il entaille légèrement le cou de l'homme devenu blanc comme un linge. Il écarte la dague et va près de Pierrot. Il regarde les chaines puis le vendeur. Celui-ci se dépêche d'ouvrir les chaines et de tendre de nouvelles à Hauru pour forcer Pierrot à le suivre. Il donne l'argent au vendeur et fixe Pierrot.

"Soit tu me suis et on voit ce qu'on fait par la suite. Soit tu restes ici avec cet être sans intérêt et qui ne sait pas voir ce qui en vaut la peine"

Il disait ça mais il savait très bien ce qu'il allait faire. Il voulait voir les réactions de cet esclave intéressant et surtout voir s'il se laissait faire ou si comme il l'espérait il n'allait pas se taire et agir. Le jeu allait être si amusant. Son séjour ne serait peut être pas si morne qu'il le pensait.
Tout en parlant il ne faisait pas attention au sang qui coulait le long de son bras et de son torse.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot Tyraka
l'indomptable esclave
Pierrot Tyraka


Nombre de messages : 391
Esclave de ? : une saleté de rouquin qui se croit tout permit car il a du fric (trad: Hauru)
Date d'inscription : 14/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 11:43

Pierrot regarda la scène avec un désintéressement des plus totale. Il regarda alros l'autre homme risquait de tuer le vendeur et alors? il s'en foutait comme de sa première dent. Il sentit ensuite qu'on le détacher. On pouvait alros voir le sang qui perlait tellemtn on l'avait serrer pour qu'il arrête de bouger et il dit avec un ton des plus provoquant

"à oui tje suis à toi? non mais tu prend tes rêves pour des réalité je n'appartient à eprsonne d'autre qu'à moi. Tu aura beau payer cette homme j'en ai rien à foutre je te suivrait pas. Maintenant que je suis libre je me barre tranquillement et voilà...Maintenant salut..."

Il le regarda froidement avant de commencer à partir. Des hommes se mirent devant pour l'empêcher de partir alors Pierrot se mit à les bousculer et à leur foutre des coups avant de dire ennerver.


"Fichait moi la paix..."

C'est alros que pour le retenir un des hommes toucha au long cheveux du jeune homme chose qu'il ne supporter pas.

"Lâche ça tout de suite..."

Son regard était des plus terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Hauru Crow

Hauru Crow


Masculin Nombre de messages : 177
Maître de ? : Ichigo..et ouais...y a de la joie n'est ce pas?
Date d'inscription : 13/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 12:26

Il voulait partir? Comme c'était amusant. Non mais franchement il rêvait. Il n'avait pas payé pour rien et il arriverait à ses fins qu'il soit d'accord ou non. De plus cet idiot saignait. Alalala il n'avait pas pris le plus sympathique mais bon ça lui changerait les idées.
Quand des hommes l'empêchent de sortir Hauru ne bouge pas. Il veut voir la suite et il regarde le vendeur. Il sourit même légèrement quand il peut apercevoir le regard de Pierrot.


"À votre place j'enlèverai vite ma main"

Il décide alors de s'approcher et prend la chaine que le vendeur lui montrait tout à l'heure. Elle est accrochée à la taille du jeune homme et ainsi il ne pourra partir s'il s'enfuit. Il l'entoure autour de son bras sain et tire légèrement dessus. Il voit le corps de Pierrot bouger un tout petit peu. Bon au moins il le tiendrait. Il voit alors l'homme enlever sa main. Alors comme ça ce jeune homme effrayait. Parfait! C'était vraiment de mieux en mieux.

"Si vous vous poussiez ça serait mieux. Il semblerait que ce jeune homme vous effraie. Et vu qu'il a un sacré caractère je me méfierai à votre place."

Les deux hommes se poussent et laissent ainsi le passage pour sortir de la boutique. Hauru commence à marcher lentement sans lacher la chaine mais en laissant la possibilité à Pierrot de marcher comme il le souhaitait. Par contre il ne devait pas se faire de fausses illusions. Il ne le laisserait pas partir.

"Au fait je m'appelle Hauru mais tu dois t'en taper."

Il le regarde et voit ses vêtements. Il avait du être trimballer de partout.

"Bon des vêtements s'imposent. Tu n'es pas un chien après tout alors autant être habillé comme il faut. As-tu une préférence?"

Non il n'était pas devenu sénile mais il fallait bien commencer quelque part. Et puis la manipulation était un art non? Il voulait jouer petit à petit sans se presser. Paraître sympathique était plutôt difficile mais il s'entrainait depuis des années à etre ce qu'il n'était pas qu'on pouvait croire tout ce qu'il disait dans ces cas-là.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot Tyraka
l'indomptable esclave
Pierrot Tyraka


Nombre de messages : 391
Esclave de ? : une saleté de rouquin qui se croit tout permit car il a du fric (trad: Hauru)
Date d'inscription : 14/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 12:39

Pierrot sentit alros qu'il le tenait. Il était en raind e le trainer. Non mais pour qui il se prenait ce rouquin? Il devait le suivre mais jamais il ne fairait ce qu'il lui disait. Ainsi il se faisait trainer ne marchant pas du tout attendant que l'autre le tire Il le regardait avec un air qui montrer bien déjà qu'il le haïssait. Puis il l'entendit oué en effet il en avait rien à foutre de son nom. Le rouquin ne sarait même pas son nom à lui car il ne veux pas sympathiser avec un homme de cette espèce et il lui dit en continuant de ce faire trainer. il avait compris qu'il pourrait pas s'enfuir tout de suite alors il attendrait.il le regardait en disant d'un air qui montrer bien qu'il n'avait rien à foutre de ce qu'il disait.

"Tu sais quoi le rouquin? tu as bien riason j'en ai rien à foutre de ton nom car jamais je t'appellerai ensuite pour mes fringue fait ce qui te plait c'est ton fric que tu gaspille car je m'en fou je me casserai...En plus je dois t'obéir alors pourquoi tu me demande mon avis je devrais me mettre à genoux devant toi comme un dieu"


Il éclata de rire bien que les chaîne l'empêcher beaucoup et il dit

"alros là ce serait la meilleur bon alors où voter seigneurie m'emène avec tellement de détermination?"

il gardait un ton ironique il se foutait complètemetn de lui et se moquait pas mal qu'il le punisse pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Hauru Crow

Hauru Crow


Masculin Nombre de messages : 177
Maître de ? : Ichigo..et ouais...y a de la joie n'est ce pas?
Date d'inscription : 13/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 14:40

Quel caractère de cochon. Il voulait sortir ssa haine et sa colère et bien qu'il le fasse. Ce genre de paroles ne l'avait jamais touché et c'est pas aujourd'hui que ça allait commencer. Il continue de marcher et le tire. De toute façon qu'il le veuille ou non il viendrait avec lui. Et puis il était pas lourd. ça ne se voyait peut être pas mais il était quand même musclé. Il savait manier les armes mieux que quiconque et les fabriquer était aussi physique que méticuleux. Lorsqu'il fabrique une arme son visage change. Il n'est plus aussi froid mais ça peu de personne l'ont vu.
Il le tire toujours en faisant la sourde oreille. C'était pas que ses paroles le saoulaient mais ce n'était pas du tout intéressant à part quand il lui dit qu'il allait s'enfuir. Qu'il le fasse, il n'attendait que ça. Il pourrait s'amuser un peu du coup. Parce que son blabla l'ennuyait au plus haut point. Bon être sympa ne fonctionnait pas! Parfait autant être honnête avec ce gars qui semblait contre tout. Il voulait souffrir et bien tant pis pour lui. Il reprend son attitude habituelle et s'arrete en plein milieu du chemin. Il le regarde ni froidement ni amicalement.


"Tu as fini? Non parce que je peux encore faire semblant de t'écouter tout le long du trajet ça me gêne pas. mais dans les phrases sans grand intérêt qui sont malgré moi parvenues à mes oreilles j'ai cru comprendre que le fait d'avoir un maître te déplait..Et ben tant mieux. Essaie de t'enfuir je ne t'en empêcherai pas. Au contraire le jeu n'en sera que plus intéressant. Tout homme agit selon son idée et si ton esprit te dicte cela vas-y ne t'en prive pas. Et j'agirais en conséquence."

Il se tait et recommence à marcher pendant quelques instants.

"Je t'emmène dans ma chambre. On verra là-bas ce qu'on peut faire pour un chieur comme toi. Au fait ne m'appelle pas votre seigneurie..c'est d'une stupidité sans nom même si cela était ironique. Je dois dire que le fait que tu te révoltes est intéressant. J'ai bien fait de te sortir de ce trou à rat! Tu n'y avais pas ta place.."

Et voilà...deuxième technique commencée. Il ne restait plus qu'à voir ce que ça donnait sur le chieur.
Revenir en haut Aller en bas
Pierrot Tyraka
l'indomptable esclave
Pierrot Tyraka


Nombre de messages : 391
Esclave de ? : une saleté de rouquin qui se croit tout permit car il a du fric (trad: Hauru)
Date d'inscription : 14/07/2006

un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle EmptyVen 14 Juil - 14:51

Pierrot le laissait le traîner et avait fini de parler. Puis quand il vit qu'il continuait à le trainait cela l'ennerva. Enfin il ne disait plus rien. Puis il l'entendit lui aussi dire un grand discours. Ce qu'il disait l'ennerver? Très bien il allait être sage et ne dirait plus une parole. il était décidé à ce montrer vraiment désinvolte pour ce rouquin. Il n'avait aucune envie de sympathiser et le montrer bien. Il tourna la tête comme si voit le visage du rouquin si près lui donner envie de vomir. Puis il entendit qu'ikls allaient dans sa chambre super comme il s'en foutait.. Il le regarda sans prononcer une paroles il n'avait rien sur son visage il était complètement glaciale à) l'approche de ce garçon. De plus il voulait voir qu'est-ce qu'il pourrai faire de lui? Et bien en fait rien du tout. Il était décidé à l'emmerder jusqu'à ce qu'il trouve le moyen de ce libérer de lui. En plus il commençait à avoir mal à force de ce faire tirer. En effet cela lui arracher progressivement la peau et il ne pouvait rien y faire. Il le regardait avec un regard noir, sans expression. Puis il se dit à lui même dans sa tête.

*Vraiment il m'exaspére ce mec pour qui il se pernd?*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





un bruit au fond de la salle Empty
MessageSujet: Re: un bruit au fond de la salle   un bruit au fond de la salle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
un bruit au fond de la salle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi ! :: La ville :: Boutiques d'esclaves-
Sauter vers: