Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi !


 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

 

 Un esclave qui s'ennuie... [PV]

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Shua Lendhart

Shua Lendhart


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptySam 18 Nov - 12:16

Shua était assis au fond d’une cage sale, mais sur lui-même, cela ne se voyait pas.

Sa prison était petite, exigu, ne lui laissant pas vraiment le loisir de se déplacer. Il restait assit, sans chercher à regarder les maîtres qui passaient devant lui. Beaucoup de femmes et peu d’hommes. Il se fichait des femmes. Des hommes aussi d’un côté, mais il était gay, alors il ne voulait pas d’une femme comme propriétaire. Elle serait capable de lui faire faire des choses pas catholiques alors qu’il n’aimait pas du tout cela avec la gente féminine. C’était pas la faute d’avoir testé. En plus , contrairement à son caractère, sexuellement, il établissement dominateur. Même si cela lui était arrivé aussi…

Un des marchands s’approcha de lui et lui ordonna de se lever.

Shua le regarda un long moment sans réagir et sans parler. Comme s’il allait lui obéir peut être. Il était pas un peu fou? Il n’avait pas encore compris? Il n’avait pas remarqué qu’un nouveau maître était entré dans le magasin et qu’il regardait la scène avec un peu plus d’attention que les autres. Shua ne faisait attention à aucun des ces crétins de maîtres.
Le marchand ouvrit la porte de la cage et fit claquer son fouet.


 « Maintenant tu te lèves!!! »

Shua le regarda toujours avec ce petit sourire malin et espiègle qui caractérisée sa rébellion.

 « Rêve. »

Le mot était sortit de la bouche de l’esclave rapidement, sans hésitation, sur un ton calme et posé, alors qu’il regardait dans les yeux le marchand qui commençait à s’énerver.

Un premier coup partit, le fouet frappant Shua au niveau du bras…
Revenir en haut Aller en bas
Dysis Darechves

Dysis Darechves


Nombre de messages : 11
Maître de ? : Shua
Esclave de ? : Jamais personne ne me dominera...
Date d'inscription : 13/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptySam 18 Nov - 23:47

[C’est long, très long, je sais. ^^’’’’ Je ne promets pas, mais alors pas du tout de faire des posts aussi long. Mais j’étais inspirée ^^’’]

Dysis y était enfin, sur cette île vivement conseillée par un de ses collègues. Le décor était éblouissant. Il ne se serait pas étonné d’apprendre que l’île était en fait un petit morceau de paradis qui s’en était détaché et était venu tomber au milieu de cette mer. Juste à respirer l’air ambiant, il se sentait déjà détendu. Son travail, comme l’Irlande au sens propre, se trouvait à des kilomètres. Il retira de son esprit toute pensée se rapportant à sa compagnie, refusant de s’inquiéter à l’égard de son développement. Il avait laissé la barre à son plus fidèle associé, ce faisant, la Irish AirLines n’avait aucune chance de tomber. Plier un peu, peut-être. Après tout, ledit associé n’était pas aussi persuasif que Dysis lors des négociations mais il devrait s’en tirer.

Au moment où il eut mit pied sur l’île, des employés se précipitèrent à sa rencontre et proposèrent se porter ses bagages, de le conduire jusqu'à son hôtel. Il ne put qu’accepter et ce en souriant, ce qui n’était pas monnaie courante pour lui. Il ne souriait pas souvent, enfin, hormis ce sourire en coin, arrogant et provocateur qu’il aimait bien utiliser lorsqu’il s’adressait à ses subalternes. Il ne pouvait pourtant pas s’empêcher de se sentir heureux. Avec un tel environnement autour de lui, comment aurait-il pu faire la moue ? Ainsi donc il se laissa conduire jusqu'à sa chambre, n’ayant qu’à emporter le plus léger de ses sacs.

Une fois arrivé à destination, il prit congé de ses aides qui s’éclipsèrent en s’inclinant et en lui rappelant que s’il voulait quoi que ce soit, il pouvait faire appel à eux. Un service cinq étoiles. L’hôtel se montrait également à la hauteur. Il prit quelques minutes pour défaire ses nombreuses valises, rangeant soigneusement ses habits dans les armoires aux multiples tiroirs présentes dans la pièce. Une fois cela fait, il quitta l’établissement et prit la route qui le mènerait vers le but premier de son voyage : le magasin d’esclaves.

Le chemin ne fut pas long, la boutique se remarquait aisément à travers les autres de par ses véritables humains exposés derrière les vitrines. Tout cela commençait bien. Il poussa la porte, remarqua que la boutique était bondée de clients qui déambulaient lentement, passant en revue les esclaves présents, tous en cage ou maintenus au mur par des chaînes. Dysis, lui, ne prêtait attention qu’aux hommes. Il voulait s’amuser après tout, et ses préférences allaient évidemment aux membres de la gente masculine.

Quelques minutes passèrent, il regarda bon nombre d’esclaves mais aucun ne retint son attention. Jusqu'à ce que ses yeux tombent sur un homme aux cheveux presque blancs qui semblait à l’étroit dans sa cage crasseuse… Un des vendeurs, ou le propriétaire du magasin, qui sait, s’approcha de lui et lui ordonna de se lever. Dysis ne se serait pas mêlé de cette histoire si l’esclave avait obéit sagement, pourtant sa réponse le força à rester.
« Rêve. » Voilà quelque chose de particulièrement intéressant. Un esclave rebelle, sur de lui et arrogant à souhait. Peut-être l’achèterait-il. Sa décision fut prise quand le vendeur lui asséna un premier coup de fouet. Lorsqu’il leva le bras, prêt à lui en servir un second, Dysis s’approcha vivement et saisit le fouet avant qu’il ne touche le bras de l’esclave d’une poigne de fer. Le cuir s’enroula autour de son bras sa pointe claqua sur sa main mais cela lui importait peu. Il adressa un sourire narquois au tortionnaire.

« Il existe une règle dans le monde de la vente, commença-t-il en tenant toujours le fouet, qui est des plus fondamentale et qui va comme suit : si l’apparence de votre marchandise est détériorée ou laisse à désirer, jamais votre produit ne se vendra… Vous venez de l’enfreindre, semble-t-il. »

D’un mouvement brusque, il arracha le fouet des mains du vendeur qui resta pantois, lui adressant une mine déconfite. Il ne s’attendait visiblement pas à ça.

« Je doute que tous vos clients aiment leurs esclaves avec des marques rouges sur le corps, continua-t-il, sur sa lignée. Évidemment, vous devrez réduire le prix de cet esclave, n’est ce pas ? » Il posa un regard insistant et glacial sur son opposant, attendant une quelconque réaction à ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Shua Lendhart

Shua Lendhart


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptyDim 19 Nov - 18:41

La douleur était lancinante. Une marque rouge sur son bras, Shua regarda le marchand sans ciller, tentant de ne pas bouger malgré l’élancement qu’il ressentait, sur la peau et dans les muscles, le sang glissant lentement le long de son bras dénudé. Il ne portait qu’un débardeur blanc, en parfait accord avec la couleur de ses cheveux, et un pantalon de cuir noir. Ces vêtements lui avaient été attribués, et il n’avait pas eu le choix. Mieux valait cela plutôt que de se retrouver nu devant les yeux de ces crétins de marchands. Il avait terriblement envie de crier, de colère et de douleur, mais il ne fit rien, et son sang froid ne laissait rien paraître de ses émotions.

De nouveau, le marchand leva le bras pour abattre la lanière de cuir sur le corps de Shua, mais une main inconnue stoppa le fouet, avant que le claquement ne retentisse, moins puissant certes mais rougissant la main tout de même. Shua tourna lentement la tête vers l’homme qui venait de faire ça. La première pensée qui lui vint fut le mot « riche » . C’était certain, cet homme était un riche, et pas un petit aristocrate à moitié fauché qui ne devait sa fierté qu’à son nom. Non c’était un de ceux qui avaient de l’argent, et qui ne se gênait guère pour le montrer sur leur apparence. Il avait peut être travailler dur pour cela, ou alors hérité d’une grande fortune, mais l’esclave ne poussa pas son raisonnement jusque là. De toute manière il s’en fichait. Pourquoi cet homme avait-il arrêté le fouet? Qu’est-ce que cela pouvait bien lui faire que le jeune homme soit blessé ou non? Ce n’était pas son sort, mais celui de Shua.

Puis sa voix s’éleva, et Shua se renfrogna un peu.

Il était comme les autres apparemment. Considérant les esclaves comme une marchandise bonne à être vendu ou échangé, pour jouer ou pour satisfaire. Rien de plus en apparence. Il l’écouta tout de même, sans le regarder avec plus d’amabilité que le marchand, un léger sourire narquois aux lèvres. Il se fichait de qui il pouvait être ou de ce qu’il pouvait bien posséder.

Mais le marchand regarda Dysis. Il semblait troublé qu’un maître ose ainsi mettre son autorité à mal devant un esclave et il fut encore plus surprit lorsque le fouet fut violemment arraché de ses mains. Il ne bougea pas, resta complètement pantois face à cette homme. Puis il se reprit. Baisser le prix? Non mais il se prenait pour qui ce gosse? Il devait avoir 20ans de moins que lui et il se permettait de lui donner des leçons?? Il ravala sa fierté et décida de prendre la parole.


 « Évidemment, si Monsieur souhaite l’acheter, il en tirera le prix qu’il voudra. En attendant, je laisse Monsieur avec l’esclave. »

Après tout, s’il voulait l’acheter qu’il l’achète, ça le débarrasserait de cette chose. Il s’éloigna, laissant Dysis en présence de Shua, sans faire plus attention à ce qui pouvait bien arriver. L’esclave leva les yeux vers le maître,sans plus d’amabilité ou de respect que pour le marchand.

 « Je dois faire quoi vous remercier? »
Revenir en haut Aller en bas
Dysis Darechves

Dysis Darechves


Nombre de messages : 11
Maître de ? : Shua
Esclave de ? : Jamais personne ne me dominera...
Date d'inscription : 13/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptyDim 19 Nov - 20:49

Dysis avait pour habitude de parler avec un tact contrôle de froid. Pas de cris, pas d’insultes, il ne s’emportait que très peu souvent et généralement, cette méthode portait ses fruits. Il pouvait viser les points sensibles de son interlocuteur et les atteindre avec précision. De ce fait, l’autre partie pliait assez facilement. C’était ce qui venait de se produire, quoi que la personne à convaincre n’était pas le dirigeant d’une quelconque compagnie affluente mais bien un petit vendeur d’esclaves. Il avait pourtant obtenu ce qu’il voulait : primo, plus personne n’oserait frapper cet esclave, enfin, autre que lui, si la situation l’obligeait à le faire, et secondo, il aurait l’esclave à son prix. Cela lui éviterait de se faire escroquer par un nabot comme ce marchand.

La présence gênante de retira donc, laissant Dysis et Shua seul. Ce fut à ce moment qu’il s’accorda le droit de détailles l’esclave comme il n’avait su le faire de loin. Pour ce qui était de l’apparence, il avait fait un bon choix. Il devrait assurément de débarrasser de ces vêtements. Allons, les pantalons de cuir ne lui rendaient pas justices. Ils n’avaient sans doutes pas été achetés spécialement pour lui car ils étaient loin d’être convenablement ajustée. Ils serraient bien trop les jambes et cela laissait une mauvaise impression. Le débardeur passait toujours, bien qu’il y avait cent fois mieux sur cette terre, mais s’il venait à être taché de sang, il serait fichu. Il lâcha un petit soupir. Décidément, personne dans cette boutique ne savait comment se vêtir.

Shua leva vers lui des yeux farouches, aussi dénudés de respect que de bonté à son égard. Le même regard qu’il avait adressé au marchand. Dysis se força à se montrer aimable, enfin, au mieux de ses capacités puisqu’il n’était pas habitué à l’être. Il appréciait certes l’attitude de rébellion de l’esclave mais il ne voulait pas se prendre des coups car il l’avait effarouché ou perdre de l’argent après qu’il se soit enfui. Cela serait bien le comble…

« Cesse de me lancer ce regard, je ne suis pas un bourreau après tout… Cela, lui-même en doutait mais il n’avait aucun mal à l’assurer à qui voulait l’entendre parler, au risque de sonner faux. Et puis je doute que tu préfères rester enfermé dans une cage, dans ces vêtements qui doivent être inconfortables, à te faire fouetter par le premier vendeur venu et à te faire reluquer par des acheteurs lubriques qui pourraient être bien pires que moi. » Il y avait là matière à réfléchir.

Il se détourna, ayant dans l’intention d’aller à la rencontre du vendeur et de boucler cette vente lorsque la blessure de Shua lui revint en mémoire. Il revint vers l’esclave, sortit quelques mouchoirs en papier de la poche arrière de son pantalon et les lui tandis.

« Pour ton bras. » indiqua-t-il simplement.

Une fois que l’esclave eut prit les mouchoirs, il alla rejoindre le marchand qui se tenait à l’autre bout du magasin, conversant avec un autre acheteur. Dysis alla à sa rencontre, lui signala qu’il souhaitait acheter Shua. Il en demanda le prix de départ, l’homme lui indiqua une somme plus que raisonnable. Il aurait bien pu payer ce montant sans faire d’histoires mais l’idée de mettre en rogne ce petit commerçant lui plaisait bien. Il en déduisit près du tiers (le vendeur s’étrangla presque).

« Ça, c'est pour la marque de fouet. » fit-il remarquer, un sourire narquois aux lèvres.

Il balança ensuite le tout sur sa carte de crédit. Une fois la transaction faite, il revint vers son esclave.

« Comme je trouverais barbare de t’appeler « le chien », pourrais-je connaître ton nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
Shua Lendhart

Shua Lendhart


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptyDim 19 Nov - 21:15

Alors comme cela il n’était pas un bourreau?

Shua le regardait toujours à sa manière, se calmant un peu tout de même. Il le laissa parler sans l’interrompre, mais surtout sans répondre. Après tout , sa manière de faire ou d’être lui importait peu. Il savait qu’il allait l’acheter et qu’il n’avait rien à redire à ce sujet donc de toute manière… Il le regarda s’éloigner pour se rendre prés du marchand. Ils discutèrent un moment, mais Shua s’en fichait. Il n’était pas méchant, juste un peu je-m’en-foutiste sur les bords que voulez vous.
Il avait prit les mouchoirs et essuyé doucement le sang qui coulait le long de son bras. Bon c’était déjà ça, mais il esquissa une dernière grimace de douleur avant de voir le jeune maître revenir vers lui. Il avait finit par se lever, et on ses vêtements dévoilés tout de même ses atouts. Il était beau le jeune homme, très beau, même si mal habillé. Il était appuyé contre les barreaux de sa cage, un épais collier de fer autour du cou, les poignets attachés par de lourds bracelets du même métal.

Il attendait, les bras le long du corps comme il le pouvait alors que le maître revenait vers lui.


 « Shua. »

Réponse claire et précise à la question posée…Il fonctionnait rarement comme ça mais puisqu’on y était et que l’autre là qui était son nouveau maître tentait de se rendre un peu plus aimable qu’avec le vendeur autant l’être un minimum. Un minimum alors.

Shua était joueur, mais en ce moment il était de mauvaise humeur. Cruel dilemme.


 « Et moi je dois vous appeler comment?Maître? »

Ironie et sourire avec, il le regardait,dans les yeux, chose qu’un esclave n’avait pas pour habitude de faire…. Mais était il un simple esclave? Cela restait encore à voir.

(un peu court dsl :s)
Revenir en haut Aller en bas
Dysis Darechves

Dysis Darechves


Nombre de messages : 11
Maître de ? : Shua
Esclave de ? : Jamais personne ne me dominera...
Date d'inscription : 13/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptyDim 19 Nov - 22:11

Ce que Dysis souhaitait, pour son séjour sur cette île, était une sorte de compagnon, quelqu’un avec qui passer le temps, quelqu’un qui pourrait le distraire, l’amuser, l’empêcher de laisser ses pensées glisser vers son travail. Car cela, sans un loisir captivant, serait irrévocable. Et puis un voyage de plaisance, c’était bien beau, mais être seul pour quelques semaines pourrait devenir irritant à la longue. Ledit compagnon, et ce peu importe la situation, serait probablement traité à l’esclavagisme mais il ne pouvait changer sa manière d’être. L’altérer pour plaire ou amadouer, certes, mais il ne pourrait jamais devenir un ange de douceur plein de jolies attentions et aux petits soins envers autrui. Qu’il s’achète un esclave était probablement la meilleure des solutions proposée. Si son acquisition ne l’appréciait pas, ce qu’il ne souhait pas particulièrement mais qui risquait d’arriver de toutes façons, il n’aurait à se sentir coupable, ou même concerné, l’esclave y étant d’or et déjà habitué.

Ce fut dans cette optique que Shua devint sa propriété, pour le temps de son séjour. Il aurait bien pu commencer à le maltraiter et ainsi se le mettre à dos dès le départ mais leur relation en souffrirait. Une démarche plus en douceur, si douceur il y a, avait été adoptée. Après que le payement eut été réalisé, Dysis était revenu vers son esclave et lui avait demandé son nom. Ce dernier lui avait répondu d’emblée. Shua. Pas de nom de famille ? Ce n’était pas comme si cela était important. Un prénom suffirait. La question lui fut ensuite retournée. Maître ? Oh oui, cela sonnait si bien à ses oreilles pourtant la désinvolte avec laquelle son « compagnon » l’avait prononcé lui déplut.

« Dysis. Dysis, ce sera bien assez. » Comme jouer les gentilshommes ne lui collait pas à la peau…

Il remarqua alors en quoi étaient faits le collier et les bracelets que l’esclave portait. Du fer, cela ou toute autre sorte de métal. Le tout devait être atrocement lourd. Si de loin rien n’y paraissait, il était facile de voir que Shua se tuait à supporter les faux bijoux. Avec un énième soupir, il retourna à la rencontre du marchand affin d’obtenir les clefs servant à détacher ces entraves. Le vendeur fut réticent mais convint à les lui donner. Avec un petit sourire triomphant, il revint vers son esclave. Sans un mot, il s’approcha de lui, près, très près, et entreprit l’ouverture du collier. Il le retira avec minutie d’autour du coup de Shua avant de le jeter au fond de la cage. Cela fit un certain vacarme mais ce n’était qu’un détail. Il répéta l’expérience avec les bracelets. Il envoya la clef valser dans la cage, comme le reste.

Une fois de plus, Dysis espérait sincèrement que ce soit la dernière, le commerçant vint à sa rencontre, lui apportant une laisse et un collier de cuir. Une laisse ! Il ne put retenir un éclat de rire, trouvant la situation plus que ridicule. D’un regard des plus persuasif, il signifia au vendeur qu’il ne voulait rien savoir de sa pacotille.

« Ce vendeur commence franchement à m’énerver… adressa-t-il à Shua qui était maintenant libre de ses mouvements. Partons d’ici. Nous irons à mon hôtel, qu’on s’occupe de ton bras. »
Revenir en haut Aller en bas
Shua Lendhart

Shua Lendhart


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptyDim 19 Nov - 22:44

 « Merci »

Cela venait d’être dit sur un ton aimable.

Quel merveille lorsqu’il se montrait poli. Il se massa en grimaçant le cou, marqué de rouge,ainsi que les poignets par la suite. Ça faisait mal ma foi…Un maître qui n’avait jamais porté ces épais ras le cou ne pouvait pas comprendre quel bien cela faisait lorsqu’on les ôtait enfin. Puis il vit le vendeur s’approcher avec la laisse et il soupira en passant une main dans ses cheveux blancs. Il eut un fin sourire lorsqu’il vit Dysis le repousser avec un regard « de la mort qui tue » et il le regarda retourner vers son petit comptoir délabré. C’est que le magasin , à l’intérieur , n’était pas dans un super état. De l’extérieur, on ne pouvait pas ce douter de l’état de détérioration des cages….


 « J’vous suis. »

Un peu moins désagréable, mais peut être un peu distant.

Après tout pour le moment, le nouveau maître n’était pas très méchant…Même pas méchant du tout alors autant ne pas l’être trop non plus. A l’hôtel? Pour s’occuper de son bras seulement? Hum voué, cela resté à voir, il ne croyait plus trop les hommes qui l’amenaient à l’hôtel seulement pour le soigner ou pour d’autres choses gentilles… Il le suivit lorsqu’ils sortirent de la boutique pour se retrouver dans la rue.

Shua cligna légèrement des yeux, éblouie par le soleil. Il n’était pas sortit depuis un certain moment de cette foutue cage, sachant qu’il y passait la journée, et qu’il y dormait la nuit… Ou parfois, lorsqu’on l’ennuyait trop, il faisait mine de dormir, et personne ne voulait d’un esclave feignant…
Revenir en haut Aller en bas
Dysis Darechves

Dysis Darechves


Nombre de messages : 11
Maître de ? : Shua
Esclave de ? : Jamais personne ne me dominera...
Date d'inscription : 13/11/2006

Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] EmptyDim 19 Nov - 23:43

Et bien, Shua se montrait conciliant à présent ? Les efforts de Dysis n’étaient alors pas vains. Voilà qui était bien. Il fallait simplement poursuivre sur cette lignée, à présent, ce qui serait sans doutes plus difficile à réaliser… Mais l’heure n’était pas aux soucis. L’esclave était libéré de ses poids, le vendeur lui avait finalement fiché la paix, tout se déroulait donc bien.

Il demanda à Shua de le suivre, en destination de son hôtel. Ce dernier accepta mais sembla incrédule. Peut-être croyait-il que Dysis l’emmenait à sa chambre pour bien d’autres raisons que simplement s’occuper de son bras ? Il pouvait bien d’imaginer toutes les horreurs qu’il voulait, l’homme d’affaire ne souhaitait réellement que de le soigner. Après cela, il se pencherait sur la question des activités à venir. Après.

Ainsi donc ils sortirent au dehors. L’esclave du plisser des yeux. Dysis ne savait pas combien de temps son acquisition était restée enfermée dans sa cage mais cela semblait faire une éternité, pour être ébloui par la simple lumière du jour. Enfin… Sans un mot, il prit la direction de l’hôte, qui ne se situait qu’à quelques minutes de marche de la boutique. Il n’accorda pas un regard supplémentaire à Shua, il ne se retourna pas après quelques secondes pour vérifier si ce dernier le suivait toujours. Il savait que ça serait le cas. Il ne tenterait pas de s’échapper avec le cou et les poignets ankylosés, un bras blessé et des vêtements qui le mettaient bien trop en valeur sur le dos.

Ce fut après quelques temps que l’hôtel se montra.


[Suite ~~> Chambre de Dysis]
[Désolé, c’est franchement court mais bon, c’est une fin de topic… >_> Je poste la première à l’hôtel d’accord ? Va juste falloir me donner quelques minutes pour écrire. ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty
MessageSujet: Re: Un esclave qui s'ennuie... [PV]   Un esclave qui s'ennuie... [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un esclave qui s'ennuie... [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rette Mich : Sauve Moi ! Aime Moi ! :: La ville :: Boutiques d'esclaves-
Sauter vers: